Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 16:03

 

 

PH 1

PH B

PH 2

 

PH 3

 

 

Cet été 2011, 310 phoques veaux-marins et 85 phoques gris ont été recensés, et 52 naissances ont été enregistrées en baie de Somme, qui abrite la principale colonie de phoques en France.

Les phoques se reposent hors de l’eau à marée basse et utilisent les reposoirs (bancs de sable émergés à marée basse) pour régénérer leur énergie - toute l’année - pour mettre bas et allaiter les petits (juin-juillet), puis muer de juin à septembre.

Les activités multiples - promenades, sorties équestres, sports nautiques ou passages d’avions de tourisme - pratiqués lorsque les phoques occupent les reposoirs peuvent entraîner une mise à l’eau spontanée des animaux : c’est ce que l’on appelle un dérangement.

Lors d’un dérangement, tout le groupe fuit vers l’eau dans un mouvement de panique et de cohue, c’est à ce moment qu’une mère et son jeune peuvent se retrouver séparés.

Le jeune phoque, non sevré, est incapable se débrouiller et se laisse dériver au gré des courants, jusqu’à son échouage sur une plage. Dans la majorité des cas, il est retrouvé vivant et pris en charge pour être transporté au centre de sauvegarde de la faune sauvage de Picardie nature.

Depuis sa création en 2006, 54 phoques échoués ont été accueillis par le centre et ont ainsi pu retrouver leur milieu naturel.

Dès leur arrivée au centre de sauvegarde, les phoques sont placés en boxes de quarantaine.

Dans un premier temps, ils sont réhydratés toutes les trois ou quatre heures, selon leur poids et leur état de santé à l’arrivée. Puis ils sont nourris de bouillies de poissons dont la concentration évolue chaque jour, à raison de 5 puis 4 nourrissages par jour. Les rations leur sont administrées, à l’aide d’une sonde oesogastrique, tout en prenant garde de passer un minimum de temps avec chaque animal pour limiter les contacts et éviter ainsi toute imprégnation.

Cette période passée, des poissons entiers sont proposés aux phoques. En quelques jours, ils sont alors capables de s’alimenter seuls.

Quelques jours plus tard, ils sont déplacés vers un bassin extérieur, en compagnie d’autres phoques, pour se muscler et prendre du poids avant de retrouver la mer.

Cet été, parmi les animaux non émancipés échoués, cinq étaient vivants, ils ont été pris en charge et soignés au centre : Calypso, jeune mâle échoué sur la plage du Crotoy le 23 juin ; Belem, jeune femelle récupérée sur la plage du Hourdel le 30 juin ; Alcyone, jeune femelle échouée sur la plage du Crotoy le 3 juillet ; Nautilus, jeune mâle échoué sur la plage du Crotoy le 6 juillet ; et Hermione, une jeune femelle échouée au Cap Hornu le 24 juillet.

Chaque année, une thématique est donnée pour nommer les phoques qui intègrent le centre de sauvegarde ; en 2011, il s’agit de noms de bateaux célèbres.

Ce dimanche 2 octobre, Calypso, Belem, Alcyone, Hermione et Nautilus ont regagné leur milieu naturel devant plus d’un millier de curieux et d’amoureux de la nature.

Afin de les identifier au sein de la colonie, ils sont munis d’une plaque colorée collée sur la tête, qui permettra d’apprécier leur intégration à la population française. Ces phoques sont également munis d’une bague numérotée et répertoriée qui pourrait permettre de les identifier en cas de nouvel échouage sur les côtes européennes.

 

PH 4

 

PH C

 

PH E

 

PH 5

 

PH F

 

PH 6

 

PH D

 

PH 7

 

PH G

 

PH 8

 

PH A

 

PH D

 

PH 9

 

 

Avis aux visiteurs de ce blog :

Pour des raisons techniques, j’ai été amené à opter pour la version PREMIUM de la plate-forme Over-blog qui héberge ce blog.

Le site Nature-ailes possède maintenant un nom de domaine comme vous l’avez peut-être remarqué.

Cela a eu pour conséquence fâcheuse de supprimer le très grand nombre de vos votes via Facebook, tous les compteurs ayant été remis à zéro. Heureusement, vos commentaires ont été conservés.

J’en suis le premier désolé... et merci pour vos nombreuses visites !

G.S.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Sadet - dans FAUNE
commenter cet article

commentaires

Fabymary POPPINS 13/10/2011 13:37


bonjour je reviens voir votre article c'est toujours émouvant de revoir la remise en liberté des phoques et pour nous les parrains ce fut la consécration d'un long parcours ou nous suivions leurs
progrès croisant les doigts pour que tout aille bien, je ne vous ai pas vu ce jour là mais suis sur une de vos photos en gris je suis aux côtés d' HERMIONE phoque avec balise blanche, depuis je
suis inscrite à vos publications vos photos sont superbes et comme moi vous êtes un amoureux de la nature et des animaux, bien amicalement au plaisir de se revoir sur nos blogs PS je compte bien
reparrainer l'an prochain et suis devenue adhérente à PICARDIE NATURE


Fabymary POPPINS 03/10/2011 17:27


super votre reportage, merci beaucoup je viens d'en prendre connaissance par une des marraines hier comme je l'étais pour HERMIONE phoque à pastille blanche, merci et à bientôt


Présentation

  • : Le blog de nature-ailes.over-blog.com
  • Le blog de nature-ailes.over-blog.com
  • : Comme le suggère le titre , ce blog est consacré aux oiseaux , également aux animaux en général. ... Beaucoup de photographies et peu de textes ; priorité est donnée à l'image . Tous les oiseaux ou animaux présentés sont photographiés dans le milieu naturel où ils évoluent , parfois dans un parc ou réserve ornithologique , rarement dans un zoo - sauf mention spéciale - Je propose également dans d'autres rubriques , des images de fêtes populaires ou d'événements culturels .
  • Contact

Profil

  • Guy Sadet

TRADUCTION

 

Rechercher

Articles Récents

  • ÇA BRAME AUSSI À RICHMOND, AU SUD DE LONDRES !
    Je suis donc retourné cette année encore à Richmond Park* dans la banlieue sud de Londres, afin d’immortaliser le brame dans ce cadre majestueux, avec des paysages très changeants sublimés par les lumières matinales qui sont tout simplement fabuleuses,...
  • CARNET ROSE CHEZ LES PHOQUES DE BERCK-SUR-MER
    Depuis le temps que nous attendions cet heureux événement, une naissance de bébé phoque a bien eu lieu cette année en baie d’Authie ! D’autant plus qu’en début de saison sept femelles gestantes avaient été observées sur les bancs de sable berckois, d’aucuns...
  • Balade ornithologique, du Teich (Gironde) aux Aiguamolls de l’Empordà (Espagne)
    Chaque printemps me pousse à me rendre sur le bassin d’Arcachon. C’est un lieu où j’aime me ressourcer après un hiver passé dans les brumes du Nord. Respirer l’air de l’Océan tout en profitant des paysages baignés par une jolie lumière me fait le plus...
  • LA BARGE À QUEUE NOIRE : L’ÉLÉGANTE DES POLDERS
    L a Barge à queue noire Limosa limosa est un limicole élégant de grande taille mesurant de 40 à 44 cm environ. Deux populations de barges à queue noire fréquentent le territoire français : la Barge islandaise, et la Barge continentale. La première niche...
  • Le Jaseur boréal : une touche d’exotisme septentrional…
    L orsque l’ami Bernard m’a dit à la fin du mois d’octobre dernier : « Je crois que cette année, nous aurons un hiver à Jaseurs boréaux », je me réjouissais déjà en pensant à une invasion de ces splendides oiseaux colorés à l’aspect exotique, venant tout...
  • Panure à moustaches : elle assure le spectacle dans la roselière !
    C ’est un divertissement aussi surprenant qu’amusant qu’offre la Panure à moustaches… lorsque cet oiseau singulier d’aspect exotique daigne se montrer, car il se veut discret, le bougre ! Discret mais aussi terriblement remuant lorsqu’il évolue dans la...
  • UN BUTOR ÉTOILÉ EN HIVER
    Une fois n’est pas coutume, les photographes fréquentant régulièrement une certaine réserve naturelle située dans la vallée de la Lys, en Belgique, sont particulièrement gâtés cet hiver ! En effet, depuis quelques semaines, trois, voire quatre butors...
  • RETOUR À RICHMOND (GB) POUR IMMORTALISER LE BRAME
    Je suis donc retourné la semaine dernière à Richmond Park* dans la banlieue sud de Londres, afin d’immortaliser le brame du cerf… n’en déplaise à certains puristes ou inconditionnels du milieu sauvage ! Bien entendu les images produites à Richmond ont...
  • PICARDIE : TIENS, REVOILÀ LE GUÊPIER D’EUROPE !
    Le guêpier d’Europe se reproduit principalement dans le sud de la France, jusqu’en Corse où se trouvent ses plus gros effectifs. Il est également nicheur en maintes régions et départements plus au nord : Midi-Pyrénées, vallée du Rhône, Bourgogne, Jura,...
  • Réserve ornithologique du Teich : la vie en pleine éclosion
    Un chant matinal dans la phragmitaie, celui de la rousserolle effarvatte. Petit Gravelot Accouplement d'échasses blanches Croisement de becs après l’accouplement Je suis libre ! Poussin d’échasse blanche. Nidifuge, il est capable, à peine sorti de sa...

Pages