Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 22:09

 

PH 1

PH 2

PH 3

PH 4

PH 5

PH 26

 

La parade de Noël organisée dans la bonne ville d’Armentières deux jours après la fin du monde annoncée a bien eu lieu. Quant aux événements cataclysmiques prédits par le calendrier maya et relayés par de faux prophètes illuminés ou certains médias plus désireux de faire augmenter le tirage de leurs publications que d’informer pertinemment les lecteurs, ainsi que par de nombreux sites web douteux voulant créer le buzz sur la toile (alignement maléfique du soleil avec le centre de la voie lactée, inversion des pôles magnétiques, collision de la Terre avec une planète, tsunami intergalactique...), que nenni !

En revanche, il y avait surement plus de monde dimanche soir au pied du beffroi de la cité de la toile qu’à celui du pic de Bugarach la veille … et c’est tant mieux ! Ils ont bien eu raison, les milliers de spectateurs qui s’y pressaient, car le spectacle fut de qualité.

C’était Noël avant l’heure !

Il faut dire qu’à Armentières, on sait faire la fête !

Cette parade de Noël - labélisée Lille 3000 - haute en couleurs était animée par des participants locaux qui avaient illuminé leurs chars créés pour la précédente fête des Nieulles sur la thématique Fantastic, mais aussi par des artistes professionnels, spécialistes dans les arts de la rue. C’est ainsi que le truculent cortège fut emmené tambours battants par la compagnie Transe Express, chère à l’ami Gilles Rhode, venue tout droit de la Drôme avec le char rutilant de la mère Noël mené par un cheval doré.

Battements de tambours sourds et puissants ; un pied dans la tradition, l’autre dans la provocation.

Les enfants, quant à eux, ont particulièrement apprécié les soldats jouets menés par Capucine, une petite fille qui se prend pour un général.

Au top de l’applaudimètre : les femmes à la fois acrobates et danseuses de la compagnie En La Lona, qui font la fête à la lumière et au feu partageant avec le public enthousiaste leur danses de joie et d’espoir dans un rituel fascinant, et aussi les musiciens de la compagnie Tutti Frutti, avec leurs claquettes aux pieds et leurs costumes qui semblent sortis d’une gravure ancienne. Ces musiciens de cirque ou baladins italiens, grâce à leur virtuosité instrumentale ont enchanté le public.

En intermède, les spectateurs ont pu découvrir sur le beffroi de l’hôtel de ville les projections de Ibon Mainar, jeune artiste espagnol qui explore design, graphisme et sculpture pour créer des oeuvres éphémères qui se mêlent au paysage. Inspiré par l’univers des films d’horreur et des maisons hantées, Ibon Mainar réalise des projections explorant l’imaginaire du paranormal, de la science-fiction et du fantastique.

Pour clore en beauté la parade Fantastic, la présence très remarquée, du haut de ses six mètres, de la merveilleuse diva de la compagnie Labelle Zanka, une femme-fée aux allures de poupée magique accompagnée de ses talentueux musiciens.

C’est par l’embrassement de l’Hôtel de ville, sous un déluge de décibels et de feu, réalisé juste après la descente en rappel du beffroi par le père Noël, que se termina cette journée qui sans nul doute restera dans toutes les mémoires !

 

 

PH 6

PH 7

PH 8

PH 9-copie-1

PH 10-copie-1

PH 11

« Les brimborions » de la compagnie Picto Facto

PH 12

PH 13

PH 14

PH 15

PH 16

PH 17

PH 18

PH 19

PH 20

PH 21

PH 22

PH 28

Les projections de l’artiste espagnol IBON MAINAR sur la façade de l’hôtel de ville

PH 23

PH 24

PH 25

 

PH 29

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Sadet - dans Coup de coeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de nature-ailes.over-blog.com
  • Le blog de nature-ailes.over-blog.com
  • : Comme le suggère le titre , ce blog est consacré aux oiseaux , également aux animaux en général. ... Beaucoup de photographies et peu de textes ; priorité est donnée à l'image . Tous les oiseaux ou animaux présentés sont photographiés dans le milieu naturel où ils évoluent , parfois dans un parc ou réserve ornithologique , rarement dans un zoo - sauf mention spéciale - Je propose également dans d'autres rubriques , des images de fêtes populaires ou d'événements culturels .
  • Contact

Profil

  • Guy Sadet

TRADUCTION

 

Rechercher

Articles Récents

  • Le Jaseur boréal : une touche d’exotisme septentrional…
    L orsque l’ami Bernard m’a dit à la fin du mois d’octobre dernier : « Je crois que cette année, nous aurons un hiver à Jaseurs boréaux », je me réjouissais déjà en pensant à une invasion de ces splendides oiseaux colorés à l’aspect exotique, venant tout...
  • Panure à moustaches : elle assure le spectacle dans la roselière !
    C ’est un divertissement aussi surprenant qu’amusant qu’offre la Panure à moustaches… lorsque cet oiseau singulier d’aspect exotique daigne se montrer, car il se veut discret, le bougre ! Discret mais aussi terriblement remuant lorsqu’il évolue dans la...
  • UN BUTOR ÉTOILÉ EN HIVER
    Une fois n’est pas coutume, les photographes fréquentant régulièrement une certaine réserve naturelle située dans la vallée de la Lys, en Belgique, sont particulièrement gâtés cet hiver ! En effet, depuis quelques semaines, trois, voire quatre butors...
  • RETOUR À RICHMOND (GB) POUR IMMORTALISER LE BRAME
    Je suis donc retourné la semaine dernière à Richmond Park* dans la banlieue sud de Londres, afin d’immortaliser le brame du cerf… n’en déplaise à certains puristes ou inconditionnels du milieu sauvage ! Bien entendu les images produites à Richmond ont...
  • PICARDIE : TIENS, REVOILÀ LE GUÊPIER D’EUROPE !
    Le guêpier d’Europe se reproduit principalement dans le sud de la France, jusqu’en Corse où se trouvent ses plus gros effectifs. Il est également nicheur en maintes régions et départements plus au nord : Midi-Pyrénées, vallée du Rhône, Bourgogne, Jura,...
  • Réserve ornithologique du Teich : la vie en pleine éclosion
    Un chant matinal dans la phragmitaie, celui de la rousserolle effarvatte. Petit Gravelot Accouplement d'échasses blanches Croisement de becs après l’accouplement Je suis libre ! Poussin d’échasse blanche. Nidifuge, il est capable, à peine sorti de sa...
  • Le bain des « givrés » 2016 à Dunkerque
    Près de 500 givrés - c’est un record - se sont baignés dans la mer du Nord ce vendredi 1er janvier afin de célébrer la nouvelle année. Cette manifestation, inscrite désormais dans le calendrier festif de la cité de Jean-Bart, continue de rassembler au...
  • LE BRAME DU CERF AU RICHMOND PARK (LONDRES)
    Le mâle se hâte de féconder une biche en chaleur avant de se faire ravir la place Lorsque mon fils m’appela de très bonne heure, dimanche matin, j’étais à l’affût face à un superbe cerf douze cors occupé à surveiller sa harde d’une dizaine de biches....
  • Baie de Somme : les oiseaux assurent le spectacle les jours de grandes marées
    Spectacle grandiose ces derniers jours de grandes marées, du côté du banc de l’Ilette*, au nord de la réserve naturelle nationale de la baie de Somme où les oiseaux chassés par les flots viennent se réfugier. Des milliers d’huîtriers-pie, des bécasseaux...
  • QUAND LILLE RENOUE AVEC LA «RONDE DES GÉANTS»
    Ronny, le poète bièrologue vient de faire son entrée dans le monde des Géants du Nord Grosse affluence ce samedi dans les rues du centre-ville de la capitale des Flandres ainsi que dans les artères animées du quartier du Vieux-Lille où se déroulait la...

Pages