Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 15:33

 

 

MAROUETTE 1

MAROUETTE 2

MAROUETTE 3

 

 

La Marouette ponctuée fait actuellement son grand retour de migration post-nuptiale d’Europe du Nord et de l’Est. Depuis peu,elle est visible dans certaines zones humides de la baie de Somme, où elle fait une halte pour quelques jours… ou quelques semaines, avant de rejoindre l’Afrique tropicale où elle hiverne.

La Marouette est un grand migrateur nocturne, bien que volant peu et mal. C’est vrai que nous la voyons plus facilement courir et nager que voler autour des marais.

Il faut être très patient pour la photographier : hier, en cinq heures d’affût, je n’ai pu l’apercevoir que durant l’espace de deux minutes… et c’est déjà un cadeau !

En effet, elle ne se montre guère et reste bien souvent à couvert. Cependant, et surtout en migration comme actuellement, elle n’hésite pas à chercher sa nourriture en bordure de végétation, s’exposant alors fort bien.

Ce beau rallidé est de plus petite taille que la poule d’eau, son plumage fort bien détaillé est ponctué et rayé de blanc sur le dos et le ventre, avec le dessous de la queue chamois.

Le gris du cou et du plastron est également ponctué de blanc. Le bec jaune-vert est court et marqué à la base d'une tâche rouge. Attention aux risques de méprise avec le râle d’eau, plus gros mais dont le jeune en particulier, avec son bec plus court et ses sous-caudales pâles, peut être pris pour une marouette.

Elle se nourrit essentiellement de petits invertébrés et de graines de plantes. Son régime alimentaire est composé de petites mouches, de larves, les vers et les escargots ne sont pas négligés. Les graines de la végétation aquatique, mais aussi les racines, les tiges, les feuilles sont également consommées.

La Marouette ponctuée est protégée en France, figurant sur la liste rouge des espèces en danger. Dans notre pays, les effectifs nicheurs de la marouette ponctuée sont de moins de 250 couples, en diminution probable de 20 à 50 % depuis les années 1970.

La principale menace qui pèse sur la marouette ponctuée est la dégradation ou la perte de ses habitats.

D’autres menaces existent probablement, mais restent mal connues : conditions d’hivernage en Afrique et sur le pourtour méditerranéen, capacité d’accueil des sites de migration, souvent de petite superficie et sans protection particulière.

 

 

MAROUETTE 3 bis

MAROUETTE 4

MAROUETTE 5-copie-1

MAROUETTE 6

 

 


 

LA PETITE MAISON DE PAPIER DES GUÊPES POLISTES

 

A la vue d’un nid de guêpes polistes, on ne peut s’empêcher de dire et de penser que la nature est bien faite !

Ces nids sont constitués d’une sorte de papier que ces guêpes obtiennent en mastiquant et en imbibant de leur salive des fibres végétales souvent à partir de cellulose prélevée sur du bois mort.

Ce nid caractéristique toujours aérien en forme de parasol est constitué d'un seul rayon horizontal ou vertical, le plus souvent orienté vers le bas. Il est attaché au substrat par un fin pédoncule, fait d'un papier assez mince et jamais recouvert d'une enveloppe, ce qui permet facilement d’observer le travail des polistes, les alvéoles étant dégagées. Malgré son apparence fragile, ce nid aérien est très résistant. Sa taille dépasse rarement celle d'une main ouverte et peut abriter entre quinze et cent individus environ.

On le trouve souvent collé sous une tuile, sur une tige d'arbuste. Plus élancées que les guêpes communes, les polistes s'en distinguent par leurs longues pattes traînantes, leur taille plus longue, ainsi que les pattes et par le port des ailes différent, et surtout par leurs antennes en massue orangée. Comme toutes les guêpes, elles ont un aiguillon venimeux dont

elles se servent rarement contre les intrus, étant peu agressives. Cette espèce est très sociale. Relativement pacifiques, elles n'attaquent l'homme que si elles doivent défendre leur nid. Néanmoins, l'approche à moins d'un mètre du nid peut déclencher l'attaque et les piqûres.

 

 

POLISTES 1

POLISTES 2

POLISTES 3

POLISTES 4

POLISTES 5

 

 


 

ZOOM

 

Jeux d’eau pour cygnes juvéniles

 

Cygnes juvéniles 1

Cygnes juvéniles 2

Cygnes juvéniles 3

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Sadet - dans OISEAUX
commenter cet article

commentaires

sereineetbienchezmoi 08/09/2012 20:21

Fantastiques les photos des guêpes ! Très nettes et on voit bien le détail ! BRAVO ! Très bonne soirée :)

Présentation

  • : Le blog de nature-ailes.over-blog.com
  • Le blog de nature-ailes.over-blog.com
  • : Comme le suggère le titre , ce blog est consacré aux oiseaux , également aux animaux en général. ... Beaucoup de photographies et peu de textes ; priorité est donnée à l'image . Tous les oiseaux ou animaux présentés sont photographiés dans le milieu naturel où ils évoluent , parfois dans un parc ou réserve ornithologique , rarement dans un zoo - sauf mention spéciale - Je propose également dans d'autres rubriques , des images de fêtes populaires ou d'événements culturels .
  • Contact

Profil

  • Guy Sadet

TRADUCTION

 

Rechercher

Articles Récents

  • CARNET ROSE CHEZ LES PHOQUES DE BERCK-SUR-MER
    Depuis le temps que nous attendions cet heureux événement, une naissance de bébé phoque a bien eu lieu cette année en baie d’Authie ! D’autant plus qu’en début de saison sept femelles gestantes avaient été observées sur les bancs de sable berckois, d’aucuns...
  • Balade ornithologique, du Teich (Gironde) aux Aiguamolls de l’Empordà (Espagne)
    Chaque printemps me pousse à me rendre sur le bassin d’Arcachon. C’est un lieu où j’aime me ressourcer après un hiver passé dans les brumes du Nord. Respirer l’air de l’Océan tout en profitant des paysages baignés par une jolie lumière me fait le plus...
  • LA BARGE À QUEUE NOIRE : L’ÉLÉGANTE DES POLDERS
    L a Barge à queue noire Limosa limosa est un limicole élégant de grande taille mesurant de 40 à 44 cm environ. Deux populations de barges à queue noire fréquentent le territoire français : la Barge islandaise, et la Barge continentale. La première niche...
  • Le Jaseur boréal : une touche d’exotisme septentrional…
    L orsque l’ami Bernard m’a dit à la fin du mois d’octobre dernier : « Je crois que cette année, nous aurons un hiver à Jaseurs boréaux », je me réjouissais déjà en pensant à une invasion de ces splendides oiseaux colorés à l’aspect exotique, venant tout...
  • Panure à moustaches : elle assure le spectacle dans la roselière !
    C ’est un divertissement aussi surprenant qu’amusant qu’offre la Panure à moustaches… lorsque cet oiseau singulier d’aspect exotique daigne se montrer, car il se veut discret, le bougre ! Discret mais aussi terriblement remuant lorsqu’il évolue dans la...
  • UN BUTOR ÉTOILÉ EN HIVER
    Une fois n’est pas coutume, les photographes fréquentant régulièrement une certaine réserve naturelle située dans la vallée de la Lys, en Belgique, sont particulièrement gâtés cet hiver ! En effet, depuis quelques semaines, trois, voire quatre butors...
  • RETOUR À RICHMOND (GB) POUR IMMORTALISER LE BRAME
    Je suis donc retourné la semaine dernière à Richmond Park* dans la banlieue sud de Londres, afin d’immortaliser le brame du cerf… n’en déplaise à certains puristes ou inconditionnels du milieu sauvage ! Bien entendu les images produites à Richmond ont...
  • PICARDIE : TIENS, REVOILÀ LE GUÊPIER D’EUROPE !
    Le guêpier d’Europe se reproduit principalement dans le sud de la France, jusqu’en Corse où se trouvent ses plus gros effectifs. Il est également nicheur en maintes régions et départements plus au nord : Midi-Pyrénées, vallée du Rhône, Bourgogne, Jura,...
  • Réserve ornithologique du Teich : la vie en pleine éclosion
    Un chant matinal dans la phragmitaie, celui de la rousserolle effarvatte. Petit Gravelot Accouplement d'échasses blanches Croisement de becs après l’accouplement Je suis libre ! Poussin d’échasse blanche. Nidifuge, il est capable, à peine sorti de sa...
  • Le bain des « givrés » 2016 à Dunkerque
    Près de 500 givrés - c’est un record - se sont baignés dans la mer du Nord ce vendredi 1er janvier afin de célébrer la nouvelle année. Cette manifestation, inscrite désormais dans le calendrier festif de la cité de Jean-Bart, continue de rassembler au...

Pages