Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 10:52

 

 

 

 

   Proche parent du Pinson des arbres,ce passereau fréquente les forêts de Scandinavie et du nord-est de l'Europe durant la saison de reproduction où il préfère les bois de conifères et de bouleaux. 

Il ne se laisse observer dans notre région que durant les mois d'octobre à avril. 

Le pinson du Nord est exclusivement un visiteur de l'hiver.

Dès l'automne, les pinsons du nord fuient les rigueurs de l'hiver scandinave en direction du sud et se dispersent dans le sud de l'Europe méridionale.

Le nombre d'individus migrant chaque année varie considérablement.

Certaines années, ils sont peu nombreux, alors que d'autres années, on assiste à de véritables "invasions".

Lorsque la nourriture vient à manquer sur leur territoire, et que sa nourriture favorite, les faînes du hêtre sont très importants dans nos régions, les pinsons migrent alors massivement.

Il est reconnaissable grâce à son ventre et son croupion blanc mais avant tout à sa poitrine et à ses épaules d'un joli ton orangé.

 

PH 4

 

 

Le Pinson du Nord se reproduit en Eurasie septentrionale de la Norvège au détroit de Béring et à Sakhaline. Cette zone relativement étroite s'élargit dans sa partie orientale jusqu'au nord-ouest de la Mongolie.

Le pinson du Nord est principalement granivore hormis en période de reproduction au cours de laquelle les adultes et les jeunes se nourrissent essentiellement d'insectes. 

Sinon, ils picorent d'ordinaire les semences d'herbes folles et les graines de céréales, à une moindre fréquence les graines de bouleau, d'aulne et certaines baies. 

Il ne peut résister aux faines des hêtres dont la teneur oléagineuse leur procure un apport calorique précieux pour la saison froide, il est capable de nettoyer un endroit riche en faines jusqu'à ce qu'il n'en reste plus une seule (11 gr environ/jour) .

Ils peuvent même essayer de dégager la neige pour se nourrir .

Les semences de conifères leur fournissent également une pitance d'appoint, de même que les baies de certains arbres (sorbiers et sureaux entre autres) et les graines d'un grand nombre de plantes qu'ils glanent principalement à terre. 

Si une troupe de pinsons du Nord affamés s'installe dans une hêtraie, les oiseaux se mettent au travail en silence et on n'entend plus que le bruit des graines qui s'ouvrent et le bruissement des enveloppes laissées à terre.   

Pendant l'été les insectes constituent leur ressource essentielle. 

 

PH 2

PH 3

 

Le nid est fait de mousses et de fins brins d'herbe avec des poils et des plumes dans le creux. L'extérieur , comme celui du pinson des arbres, est camouflé avec du lichen de l'arbre sur lequel il est installé.

Tout le travail de construction et de couvaison des 4 à 7 oeufs , en apparence semblables à ceux du pinson des arbres, incombe à la femelle. 

L'éclosion s'effectue au bout de 14 jours et à partir de ce moment-là, le mâle intervient dans le nourrissage des jeunes.

Les deux parents apportent surtout des insectes à leur petits mais ils en font eux-mêmes une forte consommation. 

Dans les conditions climatiques du nord, cet oiseau ne peut élever qu'une seule couvée par saison.     

 

PH 1-copie-1

PH 5

 






Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Sadet - dans OISEAUX
commenter cet article

commentaires

stef 11/07/2011 19:02


magnifique photo et commentaire, bravo
amicalement, stef


Robert 04/02/2011 12:20


Un bel article de jolies photos , un lien en direction de la faine du hêtre était un petit plus .
Bonne journée Guy !


Présentation

  • : Le blog de nature-ailes.over-blog.com
  • Le blog de nature-ailes.over-blog.com
  • : Comme le suggère le titre , ce blog est consacré aux oiseaux , également aux animaux en général. ... Beaucoup de photographies et peu de textes ; priorité est donnée à l'image . Tous les oiseaux ou animaux présentés sont photographiés dans le milieu naturel où ils évoluent , parfois dans un parc ou réserve ornithologique , rarement dans un zoo - sauf mention spéciale - Je propose également dans d'autres rubriques , des images de fêtes populaires ou d'événements culturels .
  • Contact

Profil

  • Guy Sadet

TRADUCTION

 

Rechercher

Articles Récents

  • CARNET ROSE CHEZ LES PHOQUES DE BERCK-SUR-MER
    Depuis le temps que nous attendions cet heureux événement, une naissance de bébé phoque a bien eu lieu cette année en baie d’Authie ! D’autant plus qu’en début de saison sept femelles gestantes avaient été observées sur les bancs de sable berckois, d’aucuns...
  • Balade ornithologique, du Teich (Gironde) aux Aiguamolls de l’Empordà (Espagne)
    Chaque printemps me pousse à me rendre sur le bassin d’Arcachon. C’est un lieu où j’aime me ressourcer après un hiver passé dans les brumes du Nord. Respirer l’air de l’Océan tout en profitant des paysages baignés par une jolie lumière me fait le plus...
  • LA BARGE À QUEUE NOIRE : L’ÉLÉGANTE DES POLDERS
    L a Barge à queue noire Limosa limosa est un limicole élégant de grande taille mesurant de 40 à 44 cm environ. Deux populations de barges à queue noire fréquentent le territoire français : la Barge islandaise, et la Barge continentale. La première niche...
  • Le Jaseur boréal : une touche d’exotisme septentrional…
    L orsque l’ami Bernard m’a dit à la fin du mois d’octobre dernier : « Je crois que cette année, nous aurons un hiver à Jaseurs boréaux », je me réjouissais déjà en pensant à une invasion de ces splendides oiseaux colorés à l’aspect exotique, venant tout...
  • Panure à moustaches : elle assure le spectacle dans la roselière !
    C ’est un divertissement aussi surprenant qu’amusant qu’offre la Panure à moustaches… lorsque cet oiseau singulier d’aspect exotique daigne se montrer, car il se veut discret, le bougre ! Discret mais aussi terriblement remuant lorsqu’il évolue dans la...
  • UN BUTOR ÉTOILÉ EN HIVER
    Une fois n’est pas coutume, les photographes fréquentant régulièrement une certaine réserve naturelle située dans la vallée de la Lys, en Belgique, sont particulièrement gâtés cet hiver ! En effet, depuis quelques semaines, trois, voire quatre butors...
  • RETOUR À RICHMOND (GB) POUR IMMORTALISER LE BRAME
    Je suis donc retourné la semaine dernière à Richmond Park* dans la banlieue sud de Londres, afin d’immortaliser le brame du cerf… n’en déplaise à certains puristes ou inconditionnels du milieu sauvage ! Bien entendu les images produites à Richmond ont...
  • PICARDIE : TIENS, REVOILÀ LE GUÊPIER D’EUROPE !
    Le guêpier d’Europe se reproduit principalement dans le sud de la France, jusqu’en Corse où se trouvent ses plus gros effectifs. Il est également nicheur en maintes régions et départements plus au nord : Midi-Pyrénées, vallée du Rhône, Bourgogne, Jura,...
  • Réserve ornithologique du Teich : la vie en pleine éclosion
    Un chant matinal dans la phragmitaie, celui de la rousserolle effarvatte. Petit Gravelot Accouplement d'échasses blanches Croisement de becs après l’accouplement Je suis libre ! Poussin d’échasse blanche. Nidifuge, il est capable, à peine sorti de sa...
  • Le bain des « givrés » 2016 à Dunkerque
    Près de 500 givrés - c’est un record - se sont baignés dans la mer du Nord ce vendredi 1er janvier afin de célébrer la nouvelle année. Cette manifestation, inscrite désormais dans le calendrier festif de la cité de Jean-Bart, continue de rassembler au...

Pages