Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 09:10

 

 

PH 1

 PH 2

PH 3

 PH 4

PH 5

 

Le majestueux site du Lac du Der en région Champagne-Ardenne, à la limite des départements de la Marne et de la Haute-Marne, est sans aucun doute le lieu privilégié pour la halte migratoire de dizaines de milliers de grues cendrées qui nichent en Russie ou en Scandinavie d’avril-mai jusqu’en septembre.

A l’arrivée des fronts froids d’origine polaire fin septembre, elles effectuent en effet un périple de plus de 2 400 km pour rejoindre leurs quartiers d’hiver en Tunisie, Egypte, mais surtout en Espagne (Estrémadure et Gallocanta).

Les grues cendrées profitent du site du lac du Der pour reprendre des forces en régénérant leur réserves graisseuses afin de leur permettre de poursuivre la migration lorsqu’elles se laisseront porter par les thermiques vers les Pyrénées.

Les îlots, au beau milieu du lac, leur servent de dortoir durant la nuit, la journée étant mise à profit pour se restaurer dans les champs environnants dans un rayon d’une vingtaine de kilomètres. Les chaumes de maïs sont particulièrement convoités, par les demoiselles grises comme les nomment les habitants des villages qui entourent le lac.

Il est toujours très difficile de comptabiliser les effectifs présents au jour le jour.

Ces derniers temps, les conditions météorologiques n’ont guère été favorables aux opérations de comptage, le brouillard ne facilitant pas le travail des membres de la ligue protectrice des oiseaux (LPO).

La semaine dernière 51 000 grues ont été comptabilisées (chiffre au 6 novembre 2011).

Sur les 230 000 grues qui traversent la France en automne, la moitié font escale au lac du Der, et environ 6 000 d’entre elles hivernent.

Le 14 novembre 2010, 74 500 grues ont été dénombrées ; un record pour le site...

 

 

 PH 6

PH 7

PH 8

PH 9

PH 10

PH 11

PH 12

PH 13

PH 14

PH 15

PH 16

PH 17

PH 18

PH 19

PH 20

PH 21

 


 



     Instantanés

 

 

PH 22

 

Alignement et envol de grands cormorans sur le lac à Giffaumont-Champaubert

 PH 23


 

Coucher de soleil sur le lac à Sainte-Marie du Lac - Nuisement

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Sadet - dans OISEAUX
commenter cet article

commentaires

Miguel 24/11/2011 10:40

Superbe reportage que j'admire d'autant plus que je n'ai pu me déplacer cette année à Montier-en-Der.
Amitiés.

Robert GHEVAERT 18/11/2011 17:04

Hé bien mon Guy , même si le temps n'était pas vraiment de la partie et que la lumière n'était pas tellement bonne , tu nous sorte néanmoins une bien belle série .

Fred Hollebecque 18/11/2011 11:23

Quel merveilleux site, le lac du Der...
Je vois que tu as été vigilant sur le titre de ton article, félicitations !
Et bravo pour ces merveilleuses images !

Fabymary POPPINS 18/11/2011 09:26

merci Guy pour ce magnifique reportage bises et bon we

Présentation

  • : Le blog de nature-ailes.over-blog.com
  • Le blog de nature-ailes.over-blog.com
  • : Comme le suggère le titre , ce blog est consacré aux oiseaux , également aux animaux en général. ... Beaucoup de photographies et peu de textes ; priorité est donnée à l'image . Tous les oiseaux ou animaux présentés sont photographiés dans le milieu naturel où ils évoluent , parfois dans un parc ou réserve ornithologique , rarement dans un zoo - sauf mention spéciale - Je propose également dans d'autres rubriques , des images de fêtes populaires ou d'événements culturels .
  • Contact

Profil

  • Guy Sadet

TRADUCTION

 

Rechercher

Articles Récents

  • ÇA BRAME AUSSI À RICHMOND, AU SUD DE LONDRES !
    Je suis donc retourné cette année encore à Richmond Park* dans la banlieue sud de Londres, afin d’immortaliser le brame dans ce cadre majestueux, avec des paysages très changeants sublimés par les lumières matinales qui sont tout simplement fabuleuses,...
  • CARNET ROSE CHEZ LES PHOQUES DE BERCK-SUR-MER
    Depuis le temps que nous attendions cet heureux événement, une naissance de bébé phoque a bien eu lieu cette année en baie d’Authie ! D’autant plus qu’en début de saison sept femelles gestantes avaient été observées sur les bancs de sable berckois, d’aucuns...
  • Balade ornithologique, du Teich (Gironde) aux Aiguamolls de l’Empordà (Espagne)
    Chaque printemps me pousse à me rendre sur le bassin d’Arcachon. C’est un lieu où j’aime me ressourcer après un hiver passé dans les brumes du Nord. Respirer l’air de l’Océan tout en profitant des paysages baignés par une jolie lumière me fait le plus...
  • LA BARGE À QUEUE NOIRE : L’ÉLÉGANTE DES POLDERS
    L a Barge à queue noire Limosa limosa est un limicole élégant de grande taille mesurant de 40 à 44 cm environ. Deux populations de barges à queue noire fréquentent le territoire français : la Barge islandaise, et la Barge continentale. La première niche...
  • Le Jaseur boréal : une touche d’exotisme septentrional…
    L orsque l’ami Bernard m’a dit à la fin du mois d’octobre dernier : « Je crois que cette année, nous aurons un hiver à Jaseurs boréaux », je me réjouissais déjà en pensant à une invasion de ces splendides oiseaux colorés à l’aspect exotique, venant tout...
  • Panure à moustaches : elle assure le spectacle dans la roselière !
    C ’est un divertissement aussi surprenant qu’amusant qu’offre la Panure à moustaches… lorsque cet oiseau singulier d’aspect exotique daigne se montrer, car il se veut discret, le bougre ! Discret mais aussi terriblement remuant lorsqu’il évolue dans la...
  • UN BUTOR ÉTOILÉ EN HIVER
    Une fois n’est pas coutume, les photographes fréquentant régulièrement une certaine réserve naturelle située dans la vallée de la Lys, en Belgique, sont particulièrement gâtés cet hiver ! En effet, depuis quelques semaines, trois, voire quatre butors...
  • RETOUR À RICHMOND (GB) POUR IMMORTALISER LE BRAME
    Je suis donc retourné la semaine dernière à Richmond Park* dans la banlieue sud de Londres, afin d’immortaliser le brame du cerf… n’en déplaise à certains puristes ou inconditionnels du milieu sauvage ! Bien entendu les images produites à Richmond ont...
  • PICARDIE : TIENS, REVOILÀ LE GUÊPIER D’EUROPE !
    Le guêpier d’Europe se reproduit principalement dans le sud de la France, jusqu’en Corse où se trouvent ses plus gros effectifs. Il est également nicheur en maintes régions et départements plus au nord : Midi-Pyrénées, vallée du Rhône, Bourgogne, Jura,...
  • Réserve ornithologique du Teich : la vie en pleine éclosion
    Un chant matinal dans la phragmitaie, celui de la rousserolle effarvatte. Petit Gravelot Accouplement d'échasses blanches Croisement de becs après l’accouplement Je suis libre ! Poussin d’échasse blanche. Nidifuge, il est capable, à peine sorti de sa...

Pages