Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 12:59

 

 

PH 1

 

En ce moment dans nos campagnes retentissent près des mares - malheureusement de moins en moins nombreuses - le coassement des grenouilles ; c’est en effet la saison des amours chez ces batraciens .

Les femelles peuvent à quelques kilomètres de distance , percevoir le cri nuptial émis par les mâles grâce aux gonflements des leurs sacs vocaux.

Lorsqu’elles rejoignent le lieu d'accouplement , plusieurs mâles s'assemblent autour de chaque femelle. 

La qualité des vocalisations du mâle peut parfois déterminer le choix fait par la femelle .

La femelle , reconnue avant tout par les phéromones qu'elle produit , est saisie par le mâle , qui glisse les bras sous ses aisselles . 

Pouce et avant-bras portent des callosités , les brosses copulatrices dont l'apparition - et la disparition après la reproduction - est contrôlée par les variations de sécrétion d'une hormone , la testostérone. 

Le contact des brosses sur la peau de la femelle suscite un réflexe d'étreinte , soudant les deux partenaires cette étreinte peut durer sept jours ou plus. 

Les œufs , expulsés du cloaque de la femelle, sont fécondés de manière externe par le mâle . La ponte finie, mâle et femelle se séparent.

Les oeufs éclosent quelques jours plus tard et donnent naissance à des larves : les têtards.

Ces larves se développent dans l'eau où elles subissent différentes transformations avant d'arriver au stade adulte. 

Elles se déplacent en nageant et se nourrissent de plantes aquatiques .

Leur respiration est aquatique, grâce aux branchies.

Après trois mois , au début de l'été , la métamorphose est enfin complète: le têtard s'est transformé en une jeune grenouille.

Quand elle quitte enfin l'eau elle ne mesure guère plus de 2cm et devra attendre trois ans avant de devenir adulte et de pouvoir se reproduire . 

Le reste de sa vie se passe sur la terre , elle se protègera du froid hivernal en s'enfouissant dans de la vase : elle hiberne.

 

 

 

CANON Eos 7d

Obj. 300mm f:4 + extender 1,4

1/2000e f:5,6       800 Asa

 

PH 2

PH 3
PH 4
PH 5
PH 6
PH 7
PH 8
PH 9
PH 10

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marion spiegelhalter 25/04/2011 22:07


bien belles ces photos!!!!!!!!


Présentation

  • : Le blog de nature-ailes.over-blog.com
  • Le blog de nature-ailes.over-blog.com
  • : Comme le suggère le titre , ce blog est consacré aux oiseaux , également aux animaux en général. ... Beaucoup de photographies et peu de textes ; priorité est donnée à l'image . Tous les oiseaux ou animaux présentés sont photographiés dans le milieu naturel où ils évoluent , parfois dans un parc ou réserve ornithologique , rarement dans un zoo - sauf mention spéciale - Je propose également dans d'autres rubriques , des images de fêtes populaires ou d'événements culturels .
  • Contact

Profil

  • Guy Sadet

TRADUCTION

 

Rechercher

Articles Récents

  • ÇA BRAME AUSSI À RICHMOND, AU SUD DE LONDRES !
    Je suis donc retourné cette année encore à Richmond Park* dans la banlieue sud de Londres, afin d’immortaliser le brame dans ce cadre majestueux, avec des paysages très changeants sublimés par les lumières matinales qui sont tout simplement fabuleuses,...
  • CARNET ROSE CHEZ LES PHOQUES DE BERCK-SUR-MER
    Depuis le temps que nous attendions cet heureux événement, une naissance de bébé phoque a bien eu lieu cette année en baie d’Authie ! D’autant plus qu’en début de saison sept femelles gestantes avaient été observées sur les bancs de sable berckois, d’aucuns...
  • Balade ornithologique, du Teich (Gironde) aux Aiguamolls de l’Empordà (Espagne)
    Chaque printemps me pousse à me rendre sur le bassin d’Arcachon. C’est un lieu où j’aime me ressourcer après un hiver passé dans les brumes du Nord. Respirer l’air de l’Océan tout en profitant des paysages baignés par une jolie lumière me fait le plus...
  • LA BARGE À QUEUE NOIRE : L’ÉLÉGANTE DES POLDERS
    L a Barge à queue noire Limosa limosa est un limicole élégant de grande taille mesurant de 40 à 44 cm environ. Deux populations de barges à queue noire fréquentent le territoire français : la Barge islandaise, et la Barge continentale. La première niche...
  • Le Jaseur boréal : une touche d’exotisme septentrional…
    L orsque l’ami Bernard m’a dit à la fin du mois d’octobre dernier : « Je crois que cette année, nous aurons un hiver à Jaseurs boréaux », je me réjouissais déjà en pensant à une invasion de ces splendides oiseaux colorés à l’aspect exotique, venant tout...
  • Panure à moustaches : elle assure le spectacle dans la roselière !
    C ’est un divertissement aussi surprenant qu’amusant qu’offre la Panure à moustaches… lorsque cet oiseau singulier d’aspect exotique daigne se montrer, car il se veut discret, le bougre ! Discret mais aussi terriblement remuant lorsqu’il évolue dans la...
  • UN BUTOR ÉTOILÉ EN HIVER
    Une fois n’est pas coutume, les photographes fréquentant régulièrement une certaine réserve naturelle située dans la vallée de la Lys, en Belgique, sont particulièrement gâtés cet hiver ! En effet, depuis quelques semaines, trois, voire quatre butors...
  • RETOUR À RICHMOND (GB) POUR IMMORTALISER LE BRAME
    Je suis donc retourné la semaine dernière à Richmond Park* dans la banlieue sud de Londres, afin d’immortaliser le brame du cerf… n’en déplaise à certains puristes ou inconditionnels du milieu sauvage ! Bien entendu les images produites à Richmond ont...
  • PICARDIE : TIENS, REVOILÀ LE GUÊPIER D’EUROPE !
    Le guêpier d’Europe se reproduit principalement dans le sud de la France, jusqu’en Corse où se trouvent ses plus gros effectifs. Il est également nicheur en maintes régions et départements plus au nord : Midi-Pyrénées, vallée du Rhône, Bourgogne, Jura,...
  • Réserve ornithologique du Teich : la vie en pleine éclosion
    Un chant matinal dans la phragmitaie, celui de la rousserolle effarvatte. Petit Gravelot Accouplement d'échasses blanches Croisement de becs après l’accouplement Je suis libre ! Poussin d’échasse blanche. Nidifuge, il est capable, à peine sorti de sa...

Pages