Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2018 1 08 /10 /octobre /2018 07:25

 

   

 

   Génial, formidable, incroyable, superbe !


   Ce sont autant de superlatifs qui fusent de la foule compacte massée ce vendredi soir devant l’imposante façade de l’Hôtel de ville de Roubaix. Ce soir se déroule un spectacle sons et lumières impressionnant : un mapping (projections d'images animées sur des bâtiments historiques) qui raconte cinq siècles d’histoire de la ville aux mille cheminées.

Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville

     La projection investit ici l’espace public et vient magnifier, en la détournant, une des plus belles façades de Roubaix.

   

     Si le spectacle dure une vingtaine de minutes, il aura demandé plus de six mois de travail et 90 000 euros de budget. En cinq tableaux, il balaye donc plus de 500 ans d'histoire, de la charte des drapiers au XVe siècle, autorisant Roubaix à tisser le drap, à l’évocation des grands noms de l’industrie textile, son histoire, son héritage, sans oublier l’enthousiasme suscité par le street-art roubaisien d’aujourd'hui, ainsi que l’avenir numérique de la ville qui est ici largement suggéré.

 

Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville

 

   Clin d’oeil également à la Reine des classiques, la course cycliste Paris-Roubaix, à travers l’épopée de ses coureurs légendaires. Hommage également aux sites exceptionnels qui font la fierté et la renommée de la ville ; le musée La Piscine, la Condition Publique, l’usine château fort Motte-Bossu qui abrite maintenant depuis 1993, les Archives nationales du monde du travail, le vélodrome, le parc Barbieux, le château - dit Palais Vaissier- ou encore la villa Cavrois …

 

Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville

 

    Ce spectacle urbain grandiose est l’oeuvre du scénographe Xavier de Richemont, référence internationale dans le monde du mapping. Il se définit lui-même comme un peintre vidéo :

 

« Je suis un peintre vidéo et un peintre de bataille. C’est-à-dire que je retrace après coup les batailles, les événements marquants qui ont eu lieu à Roubaix. Je me documente, je fais des recherches – aussi sur place, je suis venu deux fois – sur l’histoire, les décors, les paysages… Je fais des repérages photographiques, je redessine des bâtiments, je vais à la rencontre des gens qui font la ville ou qui la connaissent. Je collecte, j’écris, j’en tire une narration, j’interprète. Je ne suis pas un historien, je ne fais pas de pédagogie… » expliquait-il récemment à la presse locale.

 

   Référence en matière d’oeuvres monumentales, Xavier de Richemont réalise des vidéo mappings à travers le monde depuis plus de vingt ans. L’importance du sens contenu dans son travail est majeure.

   

   Son style très personnel dans le traitement graphique aux traits et mouvements lyriques, jouant de la lenteur des mouvements et de la vibration des formes, des lignes et des couleurs, assemblant abstraction et figures, narration et musique, est très particulier. Ce travail est composé et projeté en vidéo.

   

   Sa recherche d’une écriture nouvelle par ce moyen contemporain, son expérience de la scène et son tempérament de peintre en font un des artistes vidéo français les plus sollicités dans le monde.

 

 

 

Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville

Photos Guy Sadet
 

Prochaines représentations :

Urba IXO

Création : Xavier de Richemont

Vendredi 12 octobre 20.00 h  puis 22.00 h

Samedi 13 octobre 20.00 h  puis 22.00 h

 

 

Un peu d’architecture :

 

... une frise en six tableaux sur la façade


   

  En 1905, l’Hôtel de ville, reconstruit en 1840, ne convient plus à une orgueilleuse capitale industrielle, passée de 30 000 à 100 000 habitants. Le maire de l’époque, l’industriel Eugène Motte, fait appel à l’architecte Victor Laloux, auteur de la gare d’Orsay, de l’ambassade des États-Unis à Paris ainsi que la gare de Tours.

 

   La Ville veut une mairie imposante faisant face à l’église, sur une grande place rectangulaire, et le maire exige des sculptures.
 

  La frise qui orne la façade comporte six éléments répartis de part et d’autre de l’entrée d’honneur. Elle est une véritable bande dessinée en six tableaux, une sorte de retable profane à la gloire de l’industrie.


   Les personnages plus grands que nature, placés dans leur cadre de travail, avec leurs outils et vêtements, contrastent avec les classiques figures allégoriques du fronton.
 

   Alphonse-Amédée Cordonnier cisela les trois premiers éléments : la récolte du coton et la tonte des moutons, le lavage et le peignage et la filature. Léon Fagel s’attaqua aux trois tableaux suivants : le tissage, la teinture et les apprêts, et la manutention finale.
 

   Chacun des personnages (la frise en comporte une petite quarantaine au total) mesure près de 2,40 mètres de hauteur.
 

   C’est dire l’aspect monumental de cette oeuvre destinée à immortaliser le passé laborieux de notre ville, ainsi que l’industrie qui lui procura sa richesse en dépit de tous les problèmes sociaux qui apparurent dès son apparition.
 

   Au-dessus du porche central, un autre sculpteur participa à la décoration de l’édifice : Hippolyte Lefebvre plaça de part et d’autre des armoiries de la ville deux statues de 4,80 mètres de hauteur.


   A droite, l’Abondance tient dans les plis de sa robe des fruits et des fleurs.


   A gauche, la Paix tient dans sa main un rameau d’olivier.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bébert du 33 09/10/2018 14:41

ah oui mais que c'est beau ! ces spectacles sont magnifiques à voir, j'en ai vu cet été !! grandioses et waouh !!! merci pour tes photos un régal pour mes yeux !!! belle semaine a +

Présentation

  • : Le blog de nature-ailes.over-blog.com
  • : Comme le suggère le titre , ce blog est consacré aux oiseaux , également aux animaux en général. ... Beaucoup de photographies et peu de textes ; priorité est donnée à l'image . Tous les oiseaux ou animaux présentés sont photographiés dans le milieu naturel où ils évoluent , parfois dans un parc ou réserve ornithologique , rarement dans un zoo - sauf mention spéciale - Je propose également dans d'autres rubriques , des images de fêtes populaires ou d'événements culturels .
  • Contact

Profil

  • Guy Sadet

TRADUCTION

 

Rechercher

Articles Récents

  • PREMIÈRES BECQUÉES HORS DU NID POUR LES HIRONDEAUX
    Ces jeunes hirondelles confortablement installées dans la gouttière d’une ferme attendent le bec grand ouvert que les parents leur apportent une solide becquée d’insectes. Même si elles volent presque aussi bien que les adultes un peu plus de quinze jours...
  • DES GRANDES MARÉES … ET DES OISEAUX EN BAIE DE SOMME
    M on spot préféré en baie de Somme pour observer et saisir de grands rassemblements d’oiseaux lors des grandes marées se situe au banc de l’Ilette, idéalement placé au coeur de la réserve naturelle de la baie. En effet, lors de marées à forts coefficients...
  • MARQUENTERRE : PLONGÉE AU COEUR DE LA HÉRONNIÈRE
    J’avoue que le spectacle qu’offre la héronnière du Marquenterre vu du sommet de la tour d’observation située sur les terres du domaine éponyme a de quoi surprendre ! À vingt-cinq mètres du sol, vous toisez les sommets des pins laricio ou bon nombre d’échassiers...
  • LE PRINTEMPS DES MARTINS-PÊCHEURS
    Jolie surprise en ces premiers jour de printemps ! Alors que j’arrivais sur mon spot favori pour l’observation du martin-pêcheur, je n’espérais pas y rencontrer le couple et pouvoir ainsi être le témoin privilégié de l’un des moments forts de la vie de...
  • LE HIBOU DES MARAIS NE PERD JAMAIS LE NORD… DE LA FRANCE !
    Ornithologues, photographes animaliers et de nature, les attendent chaque année entre la seconde semaine de novembre et la première quinzaine de décembre. Les hiboux des marais – car c’est bien d’eux dont il s’agit – qui hivernent dans le nord de la France,...
  • LA MAGIE VÉNITIENNE S’INVITE AU CARNAVAL DE BRUGES
    Pour la quatrième année, la ville de Bruges (Belgique), que l’on surnomme à juste titre la Venise du Nord, vient d’accueillir son carnaval vénitien, devenu au fil des ans un événement incontournable dans l’agenda chic et festif de la belle médiévale....
  • CALAIS : Un étonnant festival de lanternes chinoises invite au voyage
    C’est un spectacle haut en couleurs qui est proposé actuellement au parc Saint-Pierre à Calais, métamorphosé pour l’occasion en un incroyable univers de flamboyantes lumières. En effet, depuis samedi dernier, un festival de lanternes chinoises unique...
  • Roubaix : un mapping captivant raconte cinq siècles d’histoire de la ville
    Génial, formidable, incroyable, superbe ! Ce sont autant de superlatifs qui fusent de la foule compacte massée ce vendredi soir devant l’imposante façade de l’Hôtel de ville de Roubaix. Ce soir se déroule un spectacle sons et lumières impressionnant :...
  • COULEURS DU SUD
    Ne croyez surtout pas que je boude le littoral méditerranéen ! Cependant, même si le spectacle à la tombée du jour des roches rouges du massif de l’Estérel venant mourir dans une mer aux eaux d’un bleu intense me séduit toujours, je préfère celui des...
  • DES CHARDONNERETS ÉLÉGANTS… ET TRÈS GOURMANDS !
    Sympathique et inattendue rencontre, l’autre matin, au détour d’un chemin du Hâble d’Ault (Picardie), avec une famille de chardonnerets élégants, montée à l’assaut d’un buisson de chardons en fleurs. Si ces juvéniles, déjà bien gaillards, se nourrissent...

Pages